Études d'impact

La Maison du développement durable, le premier bâtiment à avoir obtenu la certification LEED® Platine Nouvelle construction (NC) au Québec.

Grâce au précieux soutien de la Fondation familiale Trottier et de CRH Canada, l’équipe bâtiment durable d'Équiterre présente une série de rapports qui explorent la performance de la Maison du développement durable afin de promouvoir, auprès des décideurs immobiliers, chercheurs, étudiants et professionnels de l’industrie, les facettes clés de ce bâtiment démonstratif exemplaire.

Analyse de la performance énergétique

Le travail d’analyse de la performance énergétique de la Maison du développement durable a permis de pousser beaucoup plus loin la compréhension des différentes composantes énergétiques du bâtiment. Il aura également permis de mieux comprendre et d'expliquer les limites des outils de comparaison existants, mais aussi d’en créer de nouveaux, tout en jetant une lumière actuelle sur la réalité spécifique de la Maison. Il s'agit d'un exercice laborieux, mais nécessaire, qui contribuera, nous l’espérons, à faire avancer la réflexion sur la performance énergétique des bâtiments et à outiller les acteurs et les décideurs du milieu en ce sens.

> Consultez le rapport complet

Analyse du cycle de vie de l’impact des matériaux

Dans le but d’évaluer l’impact des matériaux de la Maison du développement durable, Équiterre a réalisé une analyse du cycle de vie en utilisant l’Impact Estimator de l’Institut Athena (Athena Sustainable Materials Institute). Un bâtiment référence a également été imaginé et analysé afin de faciliter l’interprétation des résultats et d’établir une base comparative.

> Consultez le rapport complet

Les effets de la Maison du développement durable sur ses résidents et la communauté

Sept ans après l’inauguration du bâtiment, l’équipe de la Maison du développement durable a voulu documenter les impacts réels en matière de développement durable que la Maison a eu sur ses membres et ses locataires, mais aussi sur les influenceurs de la société civile et le grand public. Cette étude vise à identifier les pièces maîtresses d’une nouvelle phase de développement de l’organisation, mais aussi à faire avancer les connaissances sur la question des impacts post-occupation d’un bâtiment à vocation sociale et écologique; un domaine d’étude peu développé à l’heure actuelle.

> Consultez le rapport complet

> Consultez le résumé

Étude post-occupation de la Maison du développement durable : la performance des bâtiments et la responsabilité envers les occupants

Cette étude post-occupation s'est penchée sur l’impact des décisions prises durant la conception sur le fonctionnement du bâtiment. Une attention particulière a été portée aux impacts sur le confort, le bien-être et la productivité des occupants. De façon plus spécifique, l'équipe de recherche a exploré dans quelles mesures certains aspects fonctionnels et architecturaux répondent aux attentes de l’opérateur de la Maison, en tant que client et occupant du bâtiment. Ce rapport cherche à aider les professionnels, donneurs d’ouvrage et décideurs à concentrer leurs efforts sur les éléments essentiels à la conception des immeubles de bureaux. De plus, il invite à une réflexion sur la responsabilité envers les occupants dans la réalisation de bâtiment durable.

> Consultez le rapport complet

> Consultez le résumé