Truc # 14

Vivre un mois sans achat de produits neufs

Partager ses trucs et astuces sur les médias sociaux #mamaisondurable
Participer au concours

À gagner : deux nuitées dans un chalet écologique Solisterra.

« J'ai relevé le défi parce que je trouvais important de réduire ma consommation et d’apprendre à me questionner davantage avant d'acheter un objet. Une belle façon aussi de sensibiliser mes enfants! »
Krystel d’Hochelaga-Maisonneuve

Les astuces de Krystel

  • Avant d’acheter un objet, je demande à mon entourage s'il en possède un afin de pouvoir l'emprunter.
  • Je prends le temps de consulter les annonces d'objets usagés, ce qui me permet de faire des économies sur des biens, qui souvent, sont encore en très bon état.

Pour d'autres astuces, visionnez ici une entrevue avec Krystel réalisée avec Facebook live.

Le faire chez soi en 5 étapes faciles

L’objectif de vivre un mois sans achats de produits neufs, c’est évidemment de réduire sa consommation et son impact environnemental. Quand on parle de produits neufs, on exclut ici les aliments et les produits d’hygiène personnels (bien qu’on puisse cultiver les uns et concocter certains des autres) : vous avez le droit de manger et de prendre soin de votre corps! Le défi, c’est d’éviter le superflu et les dépenses inutiles!

Mode d’emploi en 5 étapes

Autres idées porteuses :

  • Commencer par une période moins longue si un mois paraît irréaliste.
  • Calculer chaque mois tout l’argent que vous avez réussi à économiser! Cela vous motivera pour les semaines à venir.
  • Participer à une activité à la Maison du développement durable.
Du côté de la Maison du développement durable

L’idée de « s’abstenir » est l’un des piliers de la construction de la Maison et s’est traduit de plusieurs façons. D’abord, par la simplification du design. L’aménagement d’espaces multifonctionnels ou communs diminue la taille du bâtiment et, par conséquent, ses impacts environnementaux. Des cloisons insonorisées et amovibles permettent de tenir plus d’une activité à la fois dans une même pièce.

Par ailleurs, en construction, il est possible de limiter l’emploi de certains matériaux, lesquels se retrouvent souvent dans nos bâtiments par habitude ou parce qu’ils répondent à des critères esthétiques subjectifs. Pour ces raisons, les concepteurs de la MDD n’ont pas retenus les matériaux suivants : les plafonds suspendus, les finis de plancher et l’habillage des colonnes.

Enfin, contrairement à l’avis exprimé par plusieurs experts qui recommandaient trois ascenseurs, la  Maison a décidé de se limiter à deux. Ce choix stratégique, même s’il augmentait quelque peu le temps d’attente des usagers, a favorisé  l’utilisation des escaliers et l’économie de matériaux.

Nos experts

Partenaires

 

Crédits des photos de la campagne : Alexandre CV. Idée originale : Aurore Tanier, Amélie Ferland et Aude Crispel.