Truc # 8

Composter

Partager ses trucs et astuces sur les médias sociaux #mamaisondurable
Participer au concours

À gagner : deux nuitées dans un chalet écologique Solisterra.

« Le compostage, c’est juste du recyclage de bouffe! »
Daniel de Hull

Les astuces de Daniel : 

  • Je mets du brun, pis je mets du vert! J’alterne entre les matières sèches et les matières fraîches et je n’oublie pas de mélanger le tout avec une fourche de temps à autre.
  • Si tu compostes dans ta cour, évite de mettre des choses qui vont attirer des « amis » (mouffettes, ratons laveurs) dans ton propre compost (viande, poisson, etc.). Pas de problème quand c’est le compost de la ville!
Le faire chez soi en 5 étapes faciles

Contrairement au compost, l’enfouissement des déchets organiques contribue aux émissions de méthane, un gaz 25 fois plus puissant que le dioxyde de carbone. Au Québec, les déchets produisent 5,9 Mt éq. CO2, soit 7,2 % des émissions totales de la province. Composter est donc une façon simple de réduire son empreinte carbone!

De plus, le compostage à la maison réduit la présence des camions à déchets dans nos rues. Une nuisance sonore, odorifique et une activité très coûteuse pour la collectivité. Votre ville offre la collecte de compost? Profitez-en, c’est encore plus simple.

Pour vous faciliter la vie, vous pouvez prévoir un espace dans votre congélateur pour mettre un petit contenant visant à accueillir les pelures de légumes et autres éléments à mettre dans la compostière… c'est propre et ça évite les petits désagréments qui peuvent survenir pendant les chaleurs ou les absences.

Autres idées porteuses 

  • Demandez à votre voisin si vous pouvez utiliser son composteur en attendant d’avoir le vôtre.
  • Informez-vous auprès de votre arrondissement ou de votre ville concernant la collecte des matières organiques : elle est peut-être déjà en place ou le sera bientôt!
  • Si vous n’avez pas d’espace extérieur pour accueillir une compostière et que votre municipalité n’offre pas encore de collecte de matières organiques à domicile, pensez à faire du vermicompostage ou à vous inscrire à un service de collecte privé.
  • Participez à une activité à la Maison du développement durable.
Du côté de la Maison du développement durable

La Maison offre depuis son ouverture un système de collecte à quatre voies qui permet de trier facilement toutes les matières résiduelles générées par ses employés, par les participants aux événements, par le bistro Marius et même par le Centre de la petite enfance. Il est donc tout simple pour ses occupants et ses visiteurs de mettre leurs résidus de table et autres déchets organiques au compost. 

Nos experts

Partenaires

 

Crédits des photos de la campagne : Alexandre CV. Idée originale : Aurore Tanier, Amélie Ferland et Aude Crispel.