Série d'entretiens : Y-Z jasent de justice environnementale !

Crédit graphique : Laetitia Laronze @ MDD

Jusqu’en décembre, ENvironnement JEUnesse et la Maison du développement durable vous invitent à Y-Z jasent, une série d’entretiens entre des Jeunes leaders pour l’environnement et des personnalités publiques pour s’unir autour des 17 Objectifs du développement durable (ODD) de l’ONU.

Cette série d’entretiens vise à favoriser le dialogue et les échanges intergénérationnels sur différentes thématiques environnementales telles que la décroissance, la mode écoresponsable et la justice environnementale.

Le 16 novembre 2020 de 18h à 19h, deux jeunes leaders pour l'environnement, Helena Vallée Dallaire et Eve-Gabrielle Grégoire, s’entretiendront avec Melissa Mollen Dupuis, chargée de la Campagne boréale à la Fondation David Suzuki, au sujet de la justice environnementale.

Date :

Lundi 16 novembre 2020

Horaire :

De 18h à 19h

Invitée :

  • Melissa Mollen Dupuis, chargée de la Campagne boréale, Fondation David Suzuki

Melissa Mollen Dupuis est originaire d'Ekuanitshit sur la Côte-Nord. Après un long parcours professionnel durant lequel elle a partagé la richesse de sa culture innue au public, elle donne souffle en 2012, avec Widia Larivière, à la branche québécoise du mouvement Idle No More. En 2014, elle est nommée présidente du conseil d'administration du Wapikoni mobile et en 2017, elle reçoit le prix Ambassadeur de la Conscience d'Amnistie internationale aux côtés de cinq autres personnalités du mouvement des peuples autochtones du Canada et d'Alicia Keys. Depuis 2018, elle est responsable de la campagne Forêts menée par la Fondation David Suzuki.

Jeunes leaders en environnement

  • Helena Vallée Dallaire

Helena est une passionnée du décloisonnement: le contact intergénérationnel, interdisciplinaire et entre les diverses formes de vie est ce qui l’anime à toute heure. Artiste en art visuel, elle a étudié auprès de plusieurs créateurs phares du renouveau figuratif aux États-Unis et en Europe et détient une maîtrise de la New York Academy of Art. Ses œuvres traitent principalement de la relation entre les humains et leur environnement naturel. Depuis 2018, elle travaille comme médiatrice culturelle au Musée des Beaux-arts de Montréal et s’implique activement dans divers projets de protection environnementale. Son expérience touche entre autres à l’organisation communautaire et à l’enseignement. Elle croit au pouvoir de l’observation et de l’écoute pour accroître la compassion et l’action collective. Nouvellement employée par l’organisme Waterlution, elle fait de l'éducation environnementale auprès des jeunes, à travers la création d’histoires qui nous relient à l’eau.

  • Eve-Gabrielle Grégoire 

Étudiante en sciences humaines profil Optimonde au Cégep du Vieux Montréal, Ève-Gabrielle rêve depuis longtemps de voir d’immenses changements dans la société. Après avoir siégé deux ans sur le Conseil national des jeunes ministres de l’environnement, elle souhaite se donner de nouvelles opportunités en faisant partie des Jeunes leaders pour l'environnement. Cette dernière réalise actuellement un documentaire abordant divers aspects de la société qui pourraient être repensés, telle qu’une transition écologique. Ève-Gabrielle aimerait se diriger vers un domaine qui aura un impact concret sur notre monde, sans savoir exactement quoi pour l’instant. En janvier dernier, elle a rédigé un mémoire et participé aux consultations pour le projet de loi 44 sur le Fonds vert. Elle est passionnée par les langues, les rencontres interculturelles et le plein air. En 2019, après s’être impliquée auprès d’organismes comme Oxfam et Amnistie Internationale, elle reçoit la médaille du Lieutenant-gouverneur pour la jeunesse.

 

Pour vous inscrire : cliquez ici

Merci !

Financé en partie par le Gouvernement du Canada par l’entremise du programme développement durable.

La Maison du développement durable remercie Hydro-Québec, partenaire principal de la Programmation, et la Ville de Montréal.

linkedin