Guinée : Quand les élections alimentent la répression des voix dissidentes

Le jeudi 18 juin 2020 à midi, la Maison du développement durable et Amnistie internationale Canada Francophone vous proposent ce webinaire qui permettra aux participant.e.s d'en apprendre plus sur la répression du droit au rassemblement et à la liberté d’expression en Guinée.

Les conférenciers exposeront la situation actuelle et parleront du travail d’Amnistie internationale pour défendre les droits humains dans cette année d’élection présidentielle, pendant laquelle le cycle de violence a dérapé avec l’intensification des tensions politiques.

En Guinée, une culture d’impunité règne pour les violations des droits humains commises par les membres des forces de sécurité.

Les manifestations sont souvent réprimées et les forces de sécurité ont souvent recours à un usage excessif de la force contre les manifestant.e.s. Les forces de sécurité arrêtent des journalistes et des défenseur.e.s des droits humains et portent atteinte aux activités de défense des droits humains.

Depuis 2009, plus de 426 morts et des milliers de blessé.e.s. ont été recensés par Amnistie internationale lors de manifestations en Guinée. Cependant, une seule affaire a été traduite en justice.

Assistez à ce webinaire pour en apprendre davantage sur la situation en matière de droits humains en Guinée, et sur le travail que Amnistie internationale réalise pour faire respecter ces droits dans le pays. 

Conférenciers :

. Kiné Fatim Diop, chargée de campagne Afrique Francophone, Bureau régional d'Amnistie international à Dakar

. Fabien Offner, chercheur, Bureau régional d'Amnistie international à Dakar

Date :

Jeudi 18 juin 2020

Horaire :

12h00 à 13h00

Pour vous inscrire à l'événement virtuel : cliquez ici  

 

 

Merci!

La Maison du développement durable tient à remercier Hydro-Québec, partenaire principal de sa programmation et la Ville de Montréal.

 
linkedin