Exposition | Black Hell, de Valerie Leonard

Scène de fin du monde dans la région minière de Jharia . Il est 6 heures du matin. Arpita épouille sa mère. Elles se sont arrêtées un instant avant de continuer à ramasser illégalement le charbon pour le vendre au marché noir de Dhanbad. Ce paysage apocalyptique est leur quotidien. © Valerie Leonard

Du 22 octobre au 8 novembre 2019, la Maison du développement durable et Groupe Photo Média International présentent l'exposition Black Hellde Valerie Leonard, la gagnante de l’édition 2018 du concours Nature humaine.

Dans l’État du Jharkhand, au nord-est de l’Inde, la vallée de Damodar est un enfer sur terre. Les mines de charbon fonctionnent sans interruption depuis plus d’un siècle. L’extraction du « minerai noir » a détruit la faune et la flore.

Depuis plus de quatre-vingt ans, un immense feu souterrain brûle, rejetant d’énormes quantités de dioxyde de carbone dans l’atmosphère. Tous les efforts pour l’éteindre ont été vains.

Dans l’hostilité suffocante de cet environnement, une population misérable sacrifiée au développement économique de l’Inde travaille et survit malgré les nombreuses maladies provoquées par l’atmosphère toxique.

Les plus chanceux sont employés par les compagnies minières. Pour un dollar par jour, des femmes et des hommes cassent le charbon qu’ils transportent dans des paniers d’osier à même leur tête pour charger les camions. Mais les plus nombreux, par milliers, ramassent illégalement avant l’aube le charbon pour le vendre au marché noir.

Valerie Leonard

Franco-Américaine, Valerie Leonard parcourt le monde en suivant sa thématique des « Travaux d’Hercule », dans laquelle elle montre la dignité d’hommes et de femmes vivant et travaillant dans des conditions extrêmement difficiles. Elle prend le temps de vivre avec les populations et d’être totalement acceptée avant de commencer son travail. Avec patience et respect, elle attend le bon moment, la bonne lumière, pour capturer la beauté et la vérité de l’être humain. Elle espère ainsi parvenir à changer notre regard sur une humanité oubliée. www.valerieleonard.fr

Nature humaine

Le concours de reportage photographique Nature humaine est présenté dans le cadre de Zoom Photo Festival Saguenay, rencontre internationale de photojournalisme. Nature humaine est un thème qui propose une réflexion sur la façon dont l’Homme, au sens large du mot, peut être influencé par son environnement, c’est-à-dire par l’ensemble des conditions naturelles et culturelles qui constituent le cadre de sa vie et qui sont susceptibles d’agir sur lui.

Merci!

La Maison du développement durable tient à remercier Hydro-Québec, partenaire principal de sa programmation, la Ville de Montréal, le Fonds de solidarité FTQ, la Caisse d'économie solidaire Desjardins, le Journal Métro, Camtec Photo, Zoom Photo Festival Saguenay et Valerie Leonard. Les émissions de gaz à effet de serre liées au transport des participants seront compensées par Planetair.

Fière partenaire de Montréal durable 2016-2020.

linkedin Google+