As-tu ta pomme de douche? Une initiative pour économiser de l’eau et de l’argent!

As-tu ta pomme de douche?

Chaque Montréalais peut facilement consommer plus de 250 litres par jour. Il est reconnu que les équipements à faible débit (ex.: toilette, pomme de douche et aérateur de robinet) figurent parmi les moyens les plus faciles pour réduire la consommation d’eau dans le secteur résidentiel. Dans cette perspective, le Service de l’eau de la Ville de Montréal apporte son soutien à un projet pilote d’économie d’eau potable et d’énergie qui se déroulera au cours de l’été 2019.

Sous la supervision du Regroupement des éco-quartiers, une Patrouille bleue, composée d’étudiants spécialement formés, aura le mandat d’installer gratuitement jusqu’à 5 000 pommeaux de douche auprès des ménages à faible revenu du secteur Mercier-Est. Le Service de l’environnement, l’arrondissement Mercier–Hochelaga-Maisonneuve et Hydro-Québec apportent aussi un soutien à cette initiative qui répond concrètement aux trois grandes sphères du développement durable.

Pourquoi uniquement des pommes de douche? Car celles-ci sont faciles et rapides d’installation et elles représentent une grande partie de l’eau chaude consommée par un ménage. Le débit moyen des pommes de douche dans les logements à Montréal se situe généralement entre 7,6 et 11,4 litres/minute.  Avec un débit de 5,7 litres /minute, la pomme de douche WaterSense, sélectionnée pour le projet, réduit en moyenne de 40 % la consommation d’eau  d’une douche, sans perte de confort. Cette seule intervention permet donc de diminuer d’environ 10 % la consommation d’eau totale d’un ménage, sans effort particulier pour celui-ci. Mais surtout, l’économie d’eau chaude permet de réduire jusqu’à 60 $ la facture annuelle d’électricité pour un ménage de deux personnes.

Si tout se déroule bien, il est prévu en 2020 d’installer 5 000 autres pommes de douche dans les autres secteurs de l’arrondissement Mercier–Hochelaga-Maisonneuve. Globalement, avec l’installation de 10 000 pommes de douche, le projet vise à économiser chaque année environ 200 millions de litres d’eau potable (l’équivalent de 53 piscines olympiques) et d’avoir 600 000 $ de plus pour la collectivité participante de l’arrondissement, grâce à l’économie d’énergie obtenue. Bref, un projet à suivre…

Rémi Haf, conseiller en planification, Division de la gestion durable de l’eau, Service de l’eau

• Bilan sur l’usage de l’eau 2017

• Programme d’économie d’eau et d’énergie d’Hydro-Québec

linkedin Google+