L'avenir de la mobilité durable se joue-t-il dans le monde virtuel ?

Le 8 juin 2017 à 17 h 30, la Maison du développement durable, en collaboration avec Transport 2000, organise le panel « L'avenir de la mobilité durable se joue-t-il dans le monde virtuel ? ». 

Lors de cet évènement, les choix de mobilité citoyenne seront discutés sous l'angle des impacts que peut avoir l’utilisation des technologies dans les modes de transports sur l'environnement et la société.

Parlant spécifiquement de relation entre clients et transporteurs, les citoyens ont-ils encore à choisir leurs véhicules et modes de transports collectifs favoris ou les options de mobilité émaneront-elles exclusivement des algorithmes ? La technologie peut-elle favoriser des choix plus verts ? Quelles sont les implications de ces avenues, en matière des services aux citoyens, de GES, d'urbanisme, de coûts des transports et d’éthique ? Auront-ils encore besoin du service à la clientèle ou un courtier virtuel suffira à les convaincre de délaisser l'autosolo? 

À l’instar de la nouvelle solution de paiement à bord, testée actuellement sur six lignes d’autobus à Laval, est-ce que le paiement par mobile pourrait se généraliser ? Le support de type OPUS pourrait-il servir de porte à porte, afin d'utiliser métro, BIXI et taxi ?

Venez débattre lors de ce panel qui sera suivi de l'assemblée générale annuelle de Transport 2000.

Prendront la parole : 

  • Damien Auger, expert en planification des transports et partenariats intermodaux, VIA Rail Canada
  • Samuel Vermette, cofondateur & PDG Transit App

Participer à l’événement

Durée de l’événement : 1 h. Contribution volontaire suggérée : 5 $. L'événement sera aussi webdiffusé sur la page Facebook de la Maison du développement durable. 

S'inscrire

Webdiffusion

Si vous n'avez pas pu assister à l'événement, le revoici ! 

 

 

Merci!

La Maison du développement durable tient à remercier Hydro-Québec, partenaire principal de sa programmation. Elle remercie aussi Transport 2000, Novae, le Journal Métro et Planetair, grâce auquel seront compensées les émissions de gaz à effet de serre liées au transport des participants de la programmation 2017.

linkedin Google+