Truc # 9

Manger souvent végé

Partager ses trucs et astuces sur les médias sociaux #mamaisondurable
Participer au concours

À gagner : deux nuitées dans un chalet écologique Solisterra.

« Manger moins de viande permet de réduire mon empreinte écologique, de découvrir de nouvelles saveurs, d’augmenter mon métabolisme et d’économiser! »
Jérémie de Gracefield

Les astuces de Jérémie :

  • Lorsque je cuisine végé, je ne me prive pas pour saler, huiler, assaisonner, sucrer, bref, je rends mon met goûteux.
  • Je cherche à rendre mes plats végé très consistants en prévoyant des féculents et des protéines.   
Le faire chez soi en 5 étapes faciles

La production de viande est une cause majeure des changements climatiques. On estime qu’environ 70 % des terres agricoles et 26 % de la surface terrestre sont utilisées pour l'élevage de bétail. En fait, l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) estime que l'élevage de bétail est responsable de plus d’émissions de gaz à effet de serre (15 %) que le secteur du transport (14 %).

L'élevage de bétail et d'autres animaux est un processus extrêmement inefficace. Par exemple, cinq à sept kilos de céréales sont nécessaires afin de produire un seul kilo de bœuf. Avec la progression de la consommation de viande dans le monde, l’impact sur le climat devient de plus en plus important. Une décarbonisation importante de notre économie verra donc le jour plus rapidement et à moindre coût si un bon nombre de gens réduisent leur consommation de produits animaux.

Manger végé ne se limite pas à manger de la laitue et du tofu. Au contraire! Manger végé, c’est découvrir tout un monde de saveurs et de couleurs. En substituant la viande par des légumineuses dans ses recettes préférées, on obtient de savoureuses recettes santé, plus économiques et écoresponsables.

Autres idées porteuses

  • Engagez-vous à convertir un carnivore.
  • Organisez un club de lunchs végés au travail pour rendre facile le partage des meilleures recettes et pour faire la découverte en gang de nouvelles saveurs chaque semaine.
  • Participez à une activité à la Maison du développement durable.
Du côté de la Maison du développement durable

Les occupants de la Maison sont très sensibles à ces questions et mangent souvent végé aussi. La cuisine collective est un véritable lieu de partage de bonnes idées et de dégustations inspirantes. Plusieurs de ces foodies ont d’ailleurs partagé leurs idées pour la rédaction du truc que vous êtes en train de lire! 

Nos experts

Partenaires

 

Crédits des photos de la campagne : Alexandre CV. Idée originale : Aurore Tanier, Amélie Ferland et Aude Crispel.