Grand réseautage 2017 : une ruche de rencontres unique

La Maison invite la foisonnante communauté montréalaise des entrepreneurs sociaux et des acteurs du développement durable à lever leur verre et à échanger en compagnie du milieu des affaires lors de ce cocktail sympathique.

Le 18 janvier 2017 à 12 h 15, la Maison commence la nouvelle année avec un rendez-vous tout à fait spécial. Au menu : un grand réseautage pour entrepreneurs sociaux et acteurs du milieu des affaires et du développement durable, le dévoilement de son nouveau partenaire principal, le lancement de la programmation Hiver-printemps 2017 et le vernissage de l’exposition Trace de vie de Denis Bordeleau, présentée en primeur à Montréal.

Si participer à cet événement ne faisait pas partie de vos résolutions, voici quatre bonnes raisons d’y être !

Une occasion de réseautage unique

La Maison invite la foisonnante communauté des entrepreneurs sociaux et des acteurs du développement durable à lever leur verre et à échanger en compagnie du milieu des affaires lors de ce cocktail sympathique. Prévoyez 5 cartes de visite.

La révélation du nouveau partenaire principal

Après avoir été soutenue depuis 5 ans par Alcoa, ce qui aura permis à la Maison d’assurer ses débuts et de concrétiser sa mission, la Maison dévoilera son nouveau partenaire principal. Soyez aux premières loges de cette grande révélation. Roulement de tambour !

Une programmation pertinente

L'occasion de découvrir en primeur les activités hivernales et printanières de 2017 qui aborderont des thèmes aussi variés que l’emploi dans l’économie verte, l’entrepreneuriat social, les opportunités d’affaires du gaspillage alimentaire, les meilleures pratiques en communications citoyennes, la préparation des élections municipales 2017 et la réalité des bidonvilles.

Le vernissage d’une exposition inédite

L’exposition originale Trace de vie de Denis Bordeleau propose une série d’œuvres gravées sur cartons recyclés inspirée de la réalité des bidonvilles. Le but de ce projet est de dépeindre certains de ces environnements de façon singulière. Les œuvres gravées deviennent les ossatures de ces bidonvilles, parfois aux limites de l’abstraction, où prédominent la spontanéité et la vigueur des tracés.

Vidéo de l’événement

Voir les autres webdiffusions réalisées par la Maison. 

Merci!

La Maison du développement durable tient à remercier le partenaire principal de sa programmation. Elle remercie aussi les collaborateurs de la programmation (ordre alphabétique), soit Amnistie internationale, le Bistro Marius, Bulle de Neige, Cataléthique, la CSN, le Collectif Communication Citoyenne, le Conseil régional de l’environnement de Montréal, COPTICOM, ENvironnement JEUnesse, Équiterre, l’Esplanade, ETHIK BGC, FEM international, Fondaction CSN, la Fondation David Suzuki, la Gaillarde, l’Institut des sciences de l’environnement de l’UQAM, le Journal Les Affaires, Montréal en Lumières, Nuit blanche de Montréal, le Regroupement national des conseils régionaux de l’environnement de Montréal, le Sucrier urbain, Troc-tes-trucs ainsi que ses partenaires de visibilité, Novae et le Journal Métro. Les émissions de gaz à effet de serre liées au transport des participants de la programmation 2017 sont compensées grâce à un partenariat avec Planetair.

linkedin Google+