Vers les énergies renouvelables dans les autobus : quelle est la prochaine étape ?

Gaz naturel et biogaz, hybrides, 100 % électriques, où les villes doivent-elles investir leurs efforts? Crédit : Pixabay

 

Le 22 mars 2016 à 12 h 15, la Maison du développement durable présente, en collaboration avec Transport 2000, le Regroupement national des conseils régionaux de l'environnement (RNCREQ) et Gaz Métro, le débat « Vers les énergies renouvelables dans les autobus : quelle est la prochaine étape ? ».

Le carburant parfait pour délaisser d’ici 2020 le diesel dans les flottes d’autobus n’a toujours pas percé les marchés. Or, même si les autobus urbains ne représentent qu’une très faible proportion des émissions de gaz à effet de serre (GES), leur transition vers des énergies renouvelables est souhaitée, ne serait-ce que pour améliorer la qualité de l’air et le confort des riverains. Gaz naturel et biogaz, hybrides, 100 % électriques, mesures d'efficacité énergétiques, comment les villes peuvent-elles prioriser ces initiatives, où sont les avantages pour les consommateurs, quelles filières d'énergies renouvelables sont sous-exploitées ou à stimuler au Québec?

Panélistes : 

Visionner la webdiffusion :

La Maison du développement durable tient à remercier le Regroupement national des conseils régionaux de l'environnement (RNCREQ), Transport 2000, Gaz Métro, Copticom, Novae, le Journal Métro ainsi qu’Alcoa, son partenaire principal à la programmation. Les émissions de gaz à effet de serre liées au transport des participants de la programmation 2016 sont compensées grâce à un partenariat avec Planetair.

 

 

 

linkedin Google+