L'électrification des transports, la solution miracle?

Ce panel vise à faire le point sur l’évolution des transports depuis cinq ans et à examiner les défis qui attendent ce secteur en pleine transformation.

Le mardi 27 septembre 2016 à 12 h 15, la Maison du développement durable a présenté le panel « L'électrification des transports, la solution miracle ? », animé par Daphnée Hacker-B, et organisé en collaboration avec le Conseil régional de l’environnement de Montréal (CRE-Montréal), le Regroupement national des conseils régionaux de l’environnement du Québec (RNCREQ), Dunsky Expertise en énergie, Équiterre et Vivre en Ville.

S’inscrivant dans une série de cinq panels portant sur l’évolution des grands enjeux du développement durable présentée par la Maison pour célébrer ses cinq ans, cet événement de réflexion visait à souligner les bienfaits de l’électrification en matière de réduction de GES et de faisabilité de la transition, et à permettre aussi de définir les limites de la solution électrique, notamment en ce qui a trait aux enjeux de congestion et de stationnement auxquels les villes font face.

Visionner la webdiffusion

Panélistes :

  • Pierre Olivier Pineau, professeur titulaire, Chaire de gestion du secteur de l'énergie à HEC Montréal
  • Sylvain Ouellet, conseiller de la ville, District électoral de François-Perrault, Arrondissement de Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension, Ville de Montréal et porte-parole de l'opposition officielle (Projet Montréal) en matière d'environnement et de l'eau
  • Elsie Lefebvre, conseillère associée au transport au comité exécutif et responsable de la Stratégie d'électrification des transports de Montréal 
  • Vincent Dussault, conseiller stratégique - Transport à la Coop Carbone 

Ce panel visait à faire le point sur l’évolution des transports depuis cinq ans et à examiner les défis qui attendent ce secteur en pleine transformation. Les intervenants ont présenté plusieurs perspectives possibles et se sont penchés sur les pistes de solutions à envisager d’ici cinq ans et pour la suite. Quelques enjeux abordés lors du panel :

  • Les objectifs du Québec en matière d’électrification des transports sont-ils réalistes? Quels sont les leviers qui pourraient favoriser la solution électrique?
  • Est-ce un pari qui peut marcher? Fait-on fausse route en ciblant cette priorité au Québec? À quels défis l’auto électrique ne répond-elle pas (congestion, stationnement, accessibilité pour tous)?
  • Comment ces politiques pourraient-elles être améliorées? Quelles sont les autres solutions à intégrer (autopartage, marche, vélo, transports collectifs, aménagement du territoire, conception des milieux de vie)?
  • Quels sont les défis posés par le réseau de bornes électriques et l’aménagement de quartiers branchés?
  • Comment les projets urbains peuvent-ils favoriser l’électrification (câblage prévu dans la réglementation municipale, localisation des bornes, gestion du stationnement)?
  • Quels sont les résultats des études portant sur l'analyse du cycle de vie d'un véhicule électrique ? A-t-on des études pour le cas du Québec ?

Merci!

La Maison du développement durable tient à remercier le CRE-Montréal, le RNCREQ, Dunsky Expertise en énergie, Vivre en Ville, Équiterre, COPTICOM, Novae, le Journal Métro ainsi qu’Alcoa, son partenaire principal à la programmation. Les émissions de gaz à effet de serre liées au transport des participants de la programmation 2016 sont compensées grâce à un partenariat avec Planetair.

linkedin Google+