Exposition Le véritable coût du pétrole de Garth Lenz

Montagnes rouges de la Vallée Mackenzie, dans les Territoires, du Nord-Ouest menacées par un pipeline. Crédits photos : Garth Lenz.

Du 27 février au 18 mars, la Maison du développement durable présente, en collaboration avec Équiterre, l’exposition Le véritable coût du pétrole ou True Cost Oil de l’artiste international Garth Lenz. 

Cette exposition unique constitue une étude comparative des sables bitumineux — le plus important projet énergétique au monde — et de la forêt boréale, la plus grande et la plus intacte forêt restante au monde. Elle parle directement et de manière évocatrice des questions plus larges relatives aux changements climatiques, aux énergies fossiles et au pétrole extrême, à la pollution et aux conséquences environnementales et sociales sur les Premières Nations.

Puisqu’une infime partie de la population a l’occasion de constater de visu l’ampleur de l’exploitation des sables bitumineux, l’exposition permet de rapprocher l’individu à cette réalité, de lui faire prendre conscience de la catastrophe écologique, culturelle et sociale qui est en train de s’opérer au Canada. Elle est d’autant plus pertinente dans le contexte actuel des projets de transport du pétrole issu des sables bitumineux au Québec.

Vernissage

Le vernissage se tiendra le 27 février à 20 h, dans le cadre de la Nuit blanche 2016 à la Maison. À cette occasion, Steven Guilbeault, directeur principal d’Équiterre, prendra la parole pour présenter l’artiste, mais surtout, la pertinence de l’exposition dans le contexte canadien actuel.

Les participants pourront également profiter d’une foule d’autres activités prévues dans le cadre de la Nuit blanche. Au menu, vernissage, photomaton, hockey contre les changements climatiques, danse et autres surprises qui feront voir rouge ou rougir de plaisirs!

Durée de l’événement : 5 h. Contributions volontaires. Pour réserver : www.lamdd.org/RSVP 

À propos de l'artiste

Garth a reçu de nombreux prix de renommée internationale tant pour ses œuvres en art visuel que pour son travail éditorial. En 2009, il a été nommé Senior Fellow de la International League of Conservation Photographers. Seulement 60 photographes à travers le monde ont reçu cette mention. Le travail de Garth apparaît dans des publications reconnues mondialement telles que Time Magazine, GEO, National Geographic Society, The New York Times, Canadian GeographicThe Guardian, Esquire et plusieurs autres.

Merci!

La Maison du développement durable tient à remercier Équiterre, Fondaction, la Caisse d'économie sociale et solidaire Desjardins, Les partenaires de la Nuit blanche, le Groupe Photo Média International, Copticom, Novae, le Journal Métro ainsi qu’Alcoa, son partenaire principal à la programmation. Les émissions de gaz à effet de serre liées au transport des participants de la programmation 2016 sont compensées grâce à un partenariat avec Planetair.

linkedin Google+