Êtes-vous fans de magie?

La dalle-parc Turcot, ou dalle-jardin, est un très large pont qui serait aménagé au-dessus de l'Autoroute 20 et des rails de chemin de fer afin de permettre aux piétons et aux cyclistes de passer de la falaise Saint-Jacques à la cour Turcot.

Si oui, selon le Conseil régional de Montréal, vous êtes servis par le tour époustouflant qu’a effectué devant vous le gouvernement du Québec avec comme principal accessoire la dalle-parc prévue dans le projet de réaménagement de l’échangeur Turcot. Le ministère des Transports a remis le fameux tour de disparition au goût du jour d’un seul coup de baguette magique! Une minute la dalle-parc était sous nos yeux, incluse dans le plan de réaménagement, et l’autre minute elle avait disparue….magie!

Et les montréalais dans tout ça? Ils ne sont pas dupes, ils ont bien vu la dalle-parc disparaître, mais la magie s’est opérée et tous veulent savoir ce qui se passera maintenant. Le ministère nous montrera-t-il l’étendue de ses talents de magicien en la faisant réapparaître? Réapparaîtra-t-elle au complet ou seulement en partie? Le mystère est encore complet.

D’abord qu’est-ce qu’une dalle-parc?

La dalle-parc Turcot, ou dalle-jardin, est un très large pont qui serait aménagé au-dessus de l'Autoroute 20 et des rails de chemin de fer afin de permettre aux piétons et aux cyclistes de passer de la falaise Saint-Jacques à la cour Turcot. Ce pont intégrerait des aménagements verts, afin de rendre la traversée plus agréable pour ces piétons et cyclistes, mais aussi pour éviter que ce soit un nouvel îlot de chaleur, pour favoriser la biodiversité et pour contribuer à la réalisation de la trame verte et bleue de Montréal.

Pourquoi son retour serait-il le meilleur choix?

Parce qu’il démontrerait l’importance que confère le gouvernement au développement du transport actif. Du point de vue du transport, la dalle-parc est un élément essentiel pour une meilleure circulation interquartier à pied et à vélo. Elle désenclaverait plusieurs quartiers de l’ouest montréalais et viendrait bonifier la piste multifonctionnelle actuellement prévue dans le projet en bas de la falaise Saint-Jacques.

Du point de vue de la santé, elle contribuerait à encourager l’activité physique chez les montréalais, puisqu’ils pourraient plus facilement se déplacer à pieds et à vélos dans ce secteur. De plus, elle lierait certains quartiers et permettrait à la population d’avoir accès et de profiter des espaces verts qu’ils proposent en plus d’en être un elle-même.

La population locale, qui subit quotidiennement les impacts négatifs de l’échangeur Turcot (bruit, pollution, barrière physique et visuelle), trouverait dans la dalle-parc une précieuse alliée vers un mieux-être collectif.

Le CRE-Montréal continuera à demander au gouvernement de respecter sa promesse dans l’intérêt de la population montréalaise.

linkedin Google+