Exposition La deuxième tragédie de Bhopal

Crédit photo : Alex Masi

Du 3 au 21 août, la Maison du développement durable et le Groupe Photo Média International vous présentent l'exposition La deuxième tragédie de Bhopal, d'Alex Masi, le gagnant du concours de reportage photographique L'Homme et l'environnement, organisé dans le cadre du festival Zoom Photo au Saguenay. 

Les participants devaient faire parvenir une série de 15 photographies sur le thème « l’Homme et l’Environnement ». Un thème qui propose une réflexion sur la façon dont l’Homme, au sens large du mot, peut être influencé dans ses activités, par son environnement, c’est-à-dire par l’ensemble des conditions naturelles et culturelles qui constituent le cadre de sa vie et qui sont susceptibles d’agir sur lui.

Bhopal n’a toujours pas retrouvé la paix. 

Madhya Pradesh, Inde centrale (2009 - 2014)

Près de trois décennies se sont écoulées depuis la catastrophique fuite de gaz d’une usine de la société Union Carbide, qui a eu lieu en 1984. Pourtant, de nombreuses familles sont encore prises au piège de ce sombre cauchemar et espèrent toujours que leur communauté retrouvera santé et dignité.

Lorsque les mécanismes de sécurité ont cessé de fonctionner, les quelque 500 000 résidents de la capitale du Madhya Pradesh, ont été exposés au nuage toxique causé par l'usine, et qui a laissé dans son sillage des milliers de morts. 

Aujourd’hui, les séquelles de la tragédie de l’Union Carbide affectent l’état de santé de ceux qui ont survécu. Près de 100 000 personnes souffrent de maladies chroniques causées par les impacts de la fuite de gaz, alors qu’une forte hausse d’anomalies congénitales et d’handicaps infantiles graves ont été occasionnés par l’eau potable contaminée.  

Le courage et la résistance de ces citoyens, qui luttent depuis 1984 pour que les coupables soient tenus responsables, inspirent les populations du monde entier à élever leur voix, faire front commun et se soutenir les uns les autres. 

Merci!

La Maison du développement durable tient à remercier le Groupe Photo Média International, Copticom, Novae, le Journal Métro ainsi qu’Alcoa, son partenaire principal à la programmation. Les émissions de gaz à effet de serre liées au transport des participants de la programmation 2015 sont compensées grâce à un partenariat avec Planetair.

linkedin Google+