Exposition Jolies maisons sur la pointe de Dominic Boulerice

Adoptant une approche ludique et teintée d’ironie, Dominic Boulerice présente à la Maison deux photographies très grand format de maisons ayant (eu) pignon sur rue à Montréal. Présentées à l’envers et complètement en aplat, ces maisons témoignent de la transformation du paysage architectural montréalais, qui nous laisse souvent sens dessus dessous.

Du 7 au 28 octobre, la Maison du développement durable accueillera l’exposition Jolies maisons sur la pointe de Dominic Boulerice, portant sur la disparition du patrimoine bâti montréalais.

Dans cette exposition, l’artiste poursuit son exploration de l’environnement bâti de Montréal. Parcourant la ville, il déniche des bâtiments passant normalement inaperçus. Qui au détour d’une rue, qui en plein centre-ville, ils sont pour la plupart laissés à l’abandon et barricadés de planches de bois afin d’en empêcher l’accès. Ces bâtiments sont en attente : écoles, églises, hangars, usines, immeubles à logements et autres maisons seront loués ou vendus, réaffectés ou démolis.

Adoptant une approche ludique et teintée d’ironie, Dominic Boulerice présente à la Maison du développement durable deux photographies très grand format de maisons ayant (eu) pignon sur rue à Montréal. Présentées à l’envers et complètement en aplat, ces maisons témoignent de la transformation du paysage architectural montréalais, qui nous laisse souvent sens dessus dessous.

Vernissage et encan silencieux

Le vernissage se tiendra à 17 h le 7 octobre dans le cadre du deuxième 5@7 célibaTerre, une occasion de rencontres entre personnes partageant des valeurs sociales et environnementales, organisé en partenariat avec Cataléthique, l’Association des professionnels du développement durable (AProDD), Gaïapresse, la Section du Québec du Conseil du bâtiment durable du Canada et le bistro Marius. Durée de l’événement : 2 h. Contributions volontaires. Pour réserver : www.lamdd.org/rsvp

Un encan silencieux sera organisé pendant toute la durée de l’exposition. La moitié des profits servira à financer les prochains projets de l’artiste. L’autre moitié servira à aider à financer le lieu de diffusion culturelle de la Maison du développement durable.

Dominic Boulerice

Dominic Boulerice est artiste visuel et historien de l’art. Après un séjour de quelque trois ans en Allemagne, il vit et travaille à Montréal. Il détient un baccalauréat en arts visuels (ateliers) ainsi qu’une maîtrise et un doctorat en histoire de l’art et de l’architecture. Il a récemment pris part à l’exposition ABC : Montréal présentée au Centre canadien d’architecture (CCA). Son travail photographique a été publié dans Etc. Montréal

Merci!

La Maison du développement durable tient à remercier Support SurfaceNewad, la Face cachée de la pomme, Copticom, le journal Métro, Novae, ainsi qu’Alcoa, son partenaire principal à la programmation. Les émissions de gaz à effet de serre liées au transport des participants de la programmation 2014 sont compensées grâce à un partenariat avec Planetair.

linkedin Google+